Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : LE PLANTIS, MON VILLAGE...
  • LE PLANTIS, MON VILLAGE...
  • : Ce blog a pour objectif de faire connaitre un petit village de l'Orne qui se nomme le Plantis et de créer un lien entre ses habitants.
  • Contact

"Pour être informé directement sur votre messagerie, des nouveaux articles parus dans ce blog, inscrivez-vous maintenant à la newsletter (colonne de droite). "

Pour faire parvenir un article à insérer dans le blog, voici l'adresse email:leplantisblog@gmail.com

Recherche

12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 14:34

Dernièrement j'ai eu l'occasion de dialoguer sur internet avec Mr ARGEOT demeurant à l'Aigle.
Lorsque je lui ai dit que j'habitais la commune du Plantis, celui-ci m'a annoncé qu'il avait habité notre commune en 1965 et que son épouse y avait exercé pendant un an le métier d'institutrice.
A l'époque Martine Argeot avait 22 ans et c'était son premier poste dans l'Orne.
Elle avait enseigné auparavant dans l'Eure et Loire.
Son mari Gérard travaillait à Alençon comme agent EDF.
Cette jeune institutrice, qui cette année de 1965 venait de se marier, dirigeait une classe unique (de la maternelle au certificat d'étude) d'une trentaine d'élèves.
Gérard Argeot m'a gentillement proposé de me faire parvenir quelques photos (voir album photos "ECOLE-1965") ainsi que quelques souvenirs de l'époque dont une fête de Noël et un voyage à Paris.
Peut-être certains vont-ils se reconnaitre ou reconnaitre l'un de leur parent ?
La dernière enseignante a avoir exercé au Plantis est Mme CHAPELIER habitant actuellement Courtomer.
L'école a été fermée en 1969.
Les enfants sont allés par la suite à l'école de Courtomer.
N'hésitez pas à laisser un commentaire dans cet article si votre mémoire vous rappelle quelqu'un!


OD

Martine ARGEOT

"Nous avions organisé en 1965, dans la salle de classe, une fête de Noël où les habitants et parents d'élèves étaient conviés. J'avais récupéré dans le bourg des tréteaux et des planches pour installer une scène, sur laquelle ma femme fit évoluer ses élèves dans des saynètes et chants. Grosse surprise pour tous, je suis apparu à la fin, déguisé en Père Noël, avec des friandises...Le père Noël à l'école publique, ce fut une première, je crois!

En fin d'année scolaire, nous avons organisé un voyage scolaire financé en partie par la commune et complété par une tombola avec lots fournis par les habitants...

 Voyage à Paris: Visite de l'aérogare où nous avions plus de mal à surveiller les adultes que les enfants, ils s'amusaient comme des gamins dans les escalators. Pour ne pas en perdre, nous les canalisions, moi en haut, mon épouse en bas!

 Zoo de Vincennes et pique-nique, et rentrée par les Champs Elysées , avec un autre sujet d'étonnement, le nombre de voitures rue de Rivoli (Sur 5 files) et sur les Champs...

Entre temps je fus muté à L'Aigle, ma femme me rejoingnit l'annèe suivante.

C'est Madame Lhotellier, en retraite à Quimper, qui  remplaça ma femme."

Gérard Argeot

Partager cet article

Repost 0

commentaires