Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : LE PLANTIS, MON VILLAGE...
  • LE PLANTIS, MON VILLAGE...
  • : Ce blog a pour objectif de faire connaitre un petit village de l'Orne qui se nomme le Plantis et de créer un lien entre ses habitants.
  • Contact

"Pour être informé directement sur votre messagerie, des nouveaux articles parus dans ce blog, inscrivez-vous maintenant à la newsletter (colonne de droite). "

Pour faire parvenir un article à insérer dans le blog, voici l'adresse email:leplantisblog@gmail.com

Recherche

14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 08:47
Un film réalisé par Thierry Durand
Production : FAG Production
France, 2012
53 minutes, VF
UnePyramideContreLaMer_1349358149.jpg

rade.jpg

Thierry Durand n'en est pas à son coup d'essai. Voilà vingt ans qu'il réalise de nombreux documentaires. Son dernier regard s'est porté sur la digue de Cherbourg. Il en a tout naturellement fait un documentaire de 53 minutes intitulé Une pyramide contre la mer. Un titre qui renvoie à d'autres monuments hors normes, qui sont moins sortis des mémoires que cette digue si familière à nos regards que nous ne la voyons plus.

Dans ce documentaire, Thierry Durand y retrace « la formidable aventure humaine et technologique qui a permis de construire à la fin du XVIIIe siècle la plus grande rade artificielle du monde ».

Un monument spectaculaire

Inaugurée en 1858 par Napoléon III, la digue n'a, depuis, pas changé de physionomie. Pourtant, au XIXe siècle, « c'était l'attraction qu'il fallait voir », plus encore, LE monument français par excellence. Présidents et rois s'y bousculaient, tant sa conception était unique.

C'est sous le règne de Louis XVI que la construction de la digue a démarré. Cherbourg avait à l'époque toute l'attention du souverain et la digue plus encore. « C'était le grand chantier de son règne qui a donné naissance à une aventure extraordinaire », souligne le réalisateur.

En effet, voulue par Louis XVI et Napoléon Ier pour donner un abri à la marine française face à l'ennemi héréditaire anglais, elle s'est poursuivie jusqu'à Napoléon III et même jusqu'à la IIIe République, enthousiasmant tous ses visiteurs : voyageurs, écrivains (Balzac, Hugo, Zola), peintres, musiciens, rois, empereurs et présidents « ont décrit la digue comme une des merveilles du monde ».

D'après le réalisateur, elle est hélas « aujourd'hui, très clairement oubliée. Son principal intérêt est de protéger Cherbourg d'une éventuelle inondation ». Quand même !

Avec de nombreuses archives, des images de synthèse, des prises de vues inédites, des interventions enthousiastes comme celle de Gilles Perrault, le film retrace cette aventure humaine prodigieuse, cette véritable épopée, sans oublier les dessous de ce projet pharaonique, ni les grands événements dont la rade fut ensuite le témoin : un des premiers films des frères Lumière, l'escale unique du Titanic, le rôle capital de Cherbourg en 1944 lors de la Libération.

 

Le dimanche 18 nov à 17 h 00
Ciné Pays Mêlois
Grand Rue - Salle Daniel Rouault
61170 Le Mêle-sur-Sarthe
4,10 € / 5 €

Partager cet article

Repost 0

commentaires