Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : LE PLANTIS, MON VILLAGE...
  • LE PLANTIS, MON VILLAGE...
  • : Ce blog a pour objectif de faire connaitre un petit village de l'Orne qui se nomme le Plantis et de créer un lien entre ses habitants.
  • Contact

"Pour être informé directement sur votre messagerie, des nouveaux articles parus dans ce blog, inscrivez-vous maintenant à la newsletter (colonne de droite). "

Pour faire parvenir un article à insérer dans le blog, voici l'adresse email:leplantisblog@gmail.com

Recherche

21 mars 2021 7 21 /03 /mars /2021 12:53
Une parcelle d'un peu plus de 5 ha après le massacre de 2019 et 2020

Une parcelle d'un peu plus de 5 ha après le massacre de 2019 et 2020

Si la superficie de la forêt française ne cesse d'augmenter, cette réalité est trompeuse : la forêt s'étend surtout grâce à des plantations. Il ne s'agit plus de forêts naturelles mais de champs d'arbres où il n'existe plus de biodiversité et qui absorbent beaucoup moins de CO2. En outre, ces plantations résistent mal au changement climatique.

Hugo Clément nous entraine cette semaine au coeur de nos forêts françaises qui courent un réel danger. Coupes rases à outrance, réchauffement climatique, éradication des feuillus résistants au profit de résineux plantés dans un unique but industriel, la biodiversité de nos forêts est en péril. Une fois de plus, le journaliste tire la sonnette d'alarme et nous présente des combattants du quotidien qui oeuvrent pour préserver notre si beau patrimoine vert français.

Quelques photos de ce qui se passe à 100 m de chez moi au Plantis dans l'Orne, une belle illustration de ce documentaire !
Olivier

Sur le front Des forêts françaises - EN GUERRE CONTRE LA NATURE (Vidéo)
Sur le front Des forêts françaises - EN GUERRE CONTRE LA NATURE (Vidéo)
Sur le front Des forêts françaises - EN GUERRE CONTRE LA NATURE (Vidéo)
Sur le front Des forêts françaises - EN GUERRE CONTRE LA NATURE (Vidéo)
Sur le front Des forêts françaises - EN GUERRE CONTRE LA NATURE (Vidéo)
Sur le front Des forêts françaises - EN GUERRE CONTRE LA NATURE (Vidéo)
Sur le front Des forêts françaises - EN GUERRE CONTRE LA NATURE (Vidéo)
Sur le front Des forêts françaises - EN GUERRE CONTRE LA NATURE (Vidéo)
Sur le front Des forêts françaises - EN GUERRE CONTRE LA NATURE (Vidéo)

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 12:07
Chères amies, chers amis,
En guise de bonne année, le gouvernement a discrètement mis en ligne une consultation visant à justifier la réautorisation des insecticides « tueurs d’abeilles » pour le traitement des betteraves à sucre produits par Bayer-Monsanto et Syngenta . Cette consultation se termine dans 10 jours exactement.
 
Nous avons appris dernièrement qu’à peine 50 contributions ont été adressées au ministère de l’Agriculture ! D’autant que le dossier accompagnant cette consultation s’appuie sur un avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation et de l'environnement (ANSES) dont la longueur cache mal la vacuité !
 
Dans cet avis, rien n’est dit de l’impact de ces produits toxiques sur les vers de terre, sur l’ensemble des insectes (sauf sur les malheureuses « abeilles domestiques » dont les effets sont avérés), quasi rien sur les oiseaux, les batraciens ou les poissons. Et encore moins sur la pollution de l'eau, de l'air et de l'alimentation...
 
Afin de ne pas laisser croire que nous aurions mis en sourdine notre opposition à la réautorisation des néonicotinoïdes, vous pouvez copier l’argumentaire ci-dessous (ou de préférence l’adapter) et vous connecter à la consultation mise en ligne par le ministère de l’agrochimie.
 
Nous devons les ensevelir sous des courriels de protestation en postant des contributions marquant notre opposition au grand retour des néonicotinoïdes.

 

 

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2021 5 15 /01 /janvier /2021 12:44
Adieu Vincent Couissinier !

Une figure de la commune de Ste-Scolasse s’en est allée ce dimanche 10 janvier 2021 à l’âge de 86 ans.
Lucette Beaudoire, Maire de St-Scolasse ainsi que Alain Belloche ont évoqués avec émotion une personnalité estimée dans la commune.
« Vincent Couissinier ne comptait pas son temps et tout au long de sa vie il a rendu beaucoup de services à la population locale. »

La famille Couissinier est arrivée en 1965 à Ste-Scolasse, pour la rentrée des classes, ils étaient tout le deux enseignants.
Vincent était originaire de Marseille.
Il investiguait régulièrement dans la commune, les associations et auprès de ses élèves et de ces anciens élèves.
« Je ne connais pas un élève qui dise du mal de lui.
Il les emmenait, une année sur deux, à la mer ou à la montagne, avec l'argent récolté lors des kermesses.
Il a créé le foyer des jeunes devenu aujourd’hui le foyer rural.
 Il s’est investi dans toutes les associations qui pouvaient apporter un plus aux enfants.
Il s’est occupé du syndicat d’initiatives et il en était secrétaire. »

Vincent a été élu en 1977 au conseil municipal de Ste-Scolasse.
En mars 1983, il avait été élu premier adjoint et l’était resté jusqu'en 2001.
Il a terminé sa carrière au poste de directeur des écoles de l’Aigle.
Il était aussi Président du foyer rural, jusqu'à son décès.
Vincent était aussi pour moi un bon copain de pétanque, avec qui j'ai partagé de nombreuses parties et des bons moments de rigolade au terrain municipal.
Grâce à sa gentillesse, son humour et son accent Marseillais, Vincent nous a fait passer de nombreux moments conviviaux.
Adieu Vincent !

Ses obsèques ont eu lieu hier matin à l'église de Ste-Scolasse.

Olivier DADURE

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2021 4 07 /01 /janvier /2021 17:38
La commune de Courtomer organise un dépistage PCR
La commune de Courtomer organise un dépistage PCR, Sans rendez-vous, sur la place Albert Roger à Courtomer, samedi 9 janvier de 9h à 11h30.
Apporter votre carte vital.
La commune de Courtomer organise un dépistage PCR

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2021 2 05 /01 /janvier /2021 12:07

Une photo qui m'a été transmise par mes voisins Michel Gatine et sa fille Brigitte.
C'est une vue de l'étang de l'Ecuenne dans le bois du Plantis.
A l'époque le bois était correctement entretenu par son propriétaire, ce qui n'est malheureusement plus le cas maintenant.
Lorsque j'étais petit, je me rappelle avoir été avec mon oncle à la pêche faire des concours de pêche dans cet étang.
Les concours étaient organisés par le comité des fêtes de Courtomer.
Dans la barque Mr Auguste Berson (le père Gus) charcutier à Courtomer et Mr Zool charcutier à Gacé.

Si vous désirez voir d'autres photos anciennes de Courtomer, vous pouvez visiter la page facebook de Gilles Demoor "Tu sais que tu viens de Courtomer".
Je lui transmets depuis quelques semaines des images du passé de mon ancienne commune.
Tu sais que tu viens de Courtomer

Dans la barque Mr Auguste Berson (le père Gus) charcutier à Courtomer et Mr Zool charcutier à Gacé

Dans la barque Mr Auguste Berson (le père Gus) charcutier à Courtomer et Mr Zool charcutier à Gacé

L'étang d'Ecuenne actuellement et une partie du bois du Plantis

L'étang d'Ecuenne actuellement et une partie du bois du Plantis

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2020 2 29 /12 /décembre /2020 18:28

En tout, 40 familles supplémentaires sont inscrites, au Restos du cœur de Saint-Langis-lès-Mortagne (Orne).

Malgré les difficultés supplémentaires liées à la pandémie de Covid-19, les bénévoles des Restos du cœur de Saint-Langis-lès-Mortagne (Orne) sont toujours présents, chaque semaine, afin de préparer les colis pour les bénéficiaires.

40 familles supplémentaires
Mercredi 16 décembre 2020, ces derniers étaient sur place bien avant l’ouverture du centre, afin de récupérer leurs colis de denrées alimentaires pour plusieurs jours.
En raison des règles sanitaires à respecter, la distribution se fait en sous-sol, avec portes ouvertes. Pour ces mêmes raisons, l’association ne peut malheureusement récupérer vêtements et jouets apportés par des particuliers.
Marie-Paule Audry, responsable, confie : « Nous avons 134 familles d’inscrites, dont 60 % hors Mortagne, par rapport à la même période l’année dernière, nous avons donc 40 familles supplémentaires. »
Lors de la distribution du 16 décembre, tous les parents d’un enfant de moins de 10 ans sont repartis avec un jouet pour Noël.

Recherche peinture
Les bénévoles refont toute la décoration du local afin d’accueillir les personnes dans des conditions agréables. Ils récupèrent eux-mêmes les fournitures, mais ils manquent de peinture acrylique blanche. « Si des entreprises ou des particuliers pouvaient nous en fournir, cela nous permettrait de terminer leur travail. »
L’association manque aussi de produits d’hygiène pour bébés, et de frigos afin de conserver les denrées périssables.

Pratique : La prochaine collecte des Restos du cœur aura lieu en mars 2021.
Contact, 06 31 02 48 13.

Article du Perche du 29 décembre 2020

Partager cet article

Repost0